Home Santé & Bien-Être Les bienfaits thérapeutiques de la fleur de chanvre

Les bienfaits thérapeutiques de la fleur de chanvre

by Jennifer L

CBD : bienfaits et vertus du cannabidiol

Le CBD est l’un des plus de 100 phytocannabinoïdes (phyto=plante, cannabinoïdes), qui sont des composés naturels présents dans les plantes de cannabis ayant des effets psychotropes qui stimulent ou inhibent certains récepteurs de notre organisme, comme ceux de la douleur, de la régulation de l’humeur et du sommeil, de l’appétit, etc.1-3. Le composé le plus important pour les applications médicales est le CBD, un cannabinoïde dont la proportion de THC est la plus élevée2-4. Les fleurs de CBD ont de fortes vertus thérapeutiques. Il s’agit tout d’abord d’un relaxant. L’idéal est d’en consommer dans une tisane avant de dormir. Plus surprenant, elles apaisent les douleurs chroniques comme les migraines et les lombalgies.

Les substances actives (CBD et THC) du cannabis

Le CBD n’a aucun effet psychoactif, alors que le THC peut avoir un effet intoxicant selon la dose ingérée (et éventuellement d’autres facteurs comme l’état mental).
Ce qui rend le CBD si attrayant, ce n’est pas seulement sa capacité à lutter contre le cancer, mais aussi ses nombreux avantages pharmacologiques, qui comprennent le soulagement de la douleur, l’amélioration du sommeil et l’aide à la dépression, sans parler de ses propriétés anti-inflammatoires, qui font du CBD un produit naturel pour les personnes souffrant d’arthrite, entre autres… En raison de son interaction avec les récepteurs cannabinoïdes CB1 et CB2 – le système endocannabinoïde – on pense que le cannabidiol interagit avec un grand nombre des mêmes voies que le delta 9-THC, avec des effets psychotropes réduits. En plus d’améliorer les symptômes de l’épilepsie, les chercheurs ont commencé à étudier le rôle du CBD comme traitement de la schizophrénie.

Les effets du CBD : ses bienfaits et ses vertus sur la santé

Le CBD (cannabidiol) est l’un des cannabinoïdes les plus populaires aujourd’hui, en partie grâce à quelques études très médiatisées de ces dernières années qui ont montré que le composé peut être efficace pour traiter les troubles anxieux tels que le SSPT et les attaques de panique, et qu’il possède des propriétés anti-inflammatoires qui rendent le CBD potentiellement utile pour traiter les douleurs chroniques comme l’arthrite et la fibromyalgie, entre autres.

Cela peut vous intéresser :   Régime pour prévenir le vieillissement

L’extrait d’huile de CBD contient 50 % de cannabinoïdes de plus que le bourgeon de marijuana de la plante entière ! Une étude de recherche de 2015 publiée dans le Journal of Clinical Analgesic a exploré deux groupes différents de participants qui ont utilisé soit du THC ou du CBD seul, soit une combinaison de THC et de CBD tout en subissant une chimiothérapie pour le cancer – seul un groupe de patients a été autorisé à se défoncer avec de la marijuana, conformément à la recommandation de leur médecin – pendant quatre semaines, puis a continué à l’utiliser pendant les quatre semaines suivantes après avoir terminé leurs traitements et s’être remis de la chimiothérapie, tandis que l’autre groupe a complètement cessé d’utiliser la marijuana.

Dans quels cas utiliser de l’huile de CBD ?

Le meilleur moment pour utiliser l’huile de CBD est toujours celui où vous sentez que vous en avez besoin – c’est pourquoi nous avons conçu une gamme de différents produits contenant diverses quantités de CBD, de 100 mg à 5 000 mg par dose, tous disponibles avec nos flacons compte-gouttes uniques afin que vous puissiez prendre la bonne quantité au bon moment pour vous !

Étant donné que cet extrait ou isolat de CBD (et tout autre contenant du CBD) sera hautement concentré, vous devez éviter d’introduire des ingrédients supplémentaires qui pourraient entrer en conflit avec son efficacité ou augmenter ses effets secondaires ou sa toxicité s’il est utilisé à des doses ou concentrations supérieures à celles recommandées. » Cela est particulièrement vrai pour ceux qui sont sensibles à l’huile de chanvre ou à d’autres cannabinoïdes (c’est pourquoi nous recommandons de commencer par travailler avec un spécialiste certifié du CBD).

Le Health Trust, créé en 2008, fournit des services et des programmes de soins de santé de haute qualité à plus de 110 000 patients chaque année par le biais de huit hôpitaux de soins aigus, d’un hôpital de santé mentale, de plusieurs établissements de soins de longue durée et de cliniques communautaires dans le Connecticut, le Massachusetts et New York.

Cela peut vous intéresser :   Vérité ou mythe : le fait de craquer les doigts cause-t-il de l'arthrite ?

Les contre-indications au CBD

Le premier essai clinique connu sur le CBD a eu lieu en Israël où 16 volontaires sains ont reçu soit un placebo, soit une dose de 600 mg de CBD en double aveugle. Les chercheurs ont constaté que les participants ayant reçu du CBD présentaient une réduction significative de l’anxiété par rapport à ceux ayant reçu le placebo, mais aucune autre différence significative entre les deux groupes n’a été observée après cette dose unique aiguë . Aux États-Unis, la seule indication approuvée pour le CBD est le traitement du syndrome de Dravet, qui est une forme extrêmement rare d’épilepsie et contient des niveaux très élevés de THC, de l’ordre de 15 %. Cependant, une étude récente a montré que le CBD peut également être efficace contre des types d’épilepsie plus courants tels que l’épilepsie myoclonique juvénile, le syndrome de Lennox-Gastaut, les crises d’absence et les crises tonico-cloniques généralisées et ces résultats ont été reproduits par d’autres groupes de recherche. Ainsi, le CBD s’est montré prometteur dans la réduction de différents types de crises, cependant, il est important de noter que le CBD n’est actuellement approuvé par la FDA que pour les enfants atteints du syndrome de Dravet aux États-Unis et qu’il n’existe aucune étude sur son effet sur les adultes épileptiques.

Le CBD et ses vertus anti-inflammatoires

La science qui sous-tend cet effet est étayée par des recherches menées à l’Université de Floride du Sud, où les scientifiques ont étudié l’effet du CBD sur les kératinocytes humains (les cellules qui constituent la couche externe de votre peau). Ils ont découvert que le CBD inhibait la production de cytokines inflammatoires de manière dose-dépendante (1). Cela signifie que le CBD inhibe la libération de molécules pro-inflammatoires appelées cytokines dans la circulation sanguine à partir de diverses sources dans le corps, y compris le système immunitaire, le système nerveux central, les intestins et la peau elle-même, ce qui explique pourquoi les crèmes à base de CBD ont montré des effets positifs sur la santé de la peau et les affections cutanées comme le psoriasis et l’eczéma (2, 3). La même étude ayant montré que le CBD n’était pas cytotoxique à une dose comprise entre 0 et 20 µM, les chercheurs ont conclu que le CBD pouvait s’avérer bénéfique pour traiter les états inflammatoires sans nuire aux cellules saines (4). Si vous cherchez des moyens d’apaiser une peau irritée ou enflammée et peut-être même de traiter certaines formes de dermatite, le CBD est une bonne option car il est non toxique, naturel et légal.

Cela peut vous intéresser :   Exercices pour soulager les contractures du dos

En conclusion

Le CBD produit les effets psychoactifs les plus importants. Il contient du THC, de sorte qu’il peut être classé dans la catégorie des cannabinoïdes. Toutefois, en raison des réglementations légales de nombreux pays, le CBD n’est pas considéré comme dangereux. Par exemple, il est autorisé à être vendu et utilisé comme complément alimentaire ou à base de plantes au Canada, ainsi qu’en Italie, en Espagne, aux Pays-Bas, en France et dans certains pays de l’Union européenne.

Le cannabidiol (CBD) est une substance chimique d’origine végétale, extraite de la plante de cannabis (marijuana), qui agit sur les cellules et les systèmes du système endocannabinoïde, comme le récepteur CB1.

Les extraits de CBD sont l’extraction la plus courante à des fins médicales et récréatives ; l’huile de CBD contient une concentration de CBD nettement plus élevée que les autres méthodes d’extraction. Les extraits de CBD éliminent également une plus grande partie des composés et des arômes naturels présents dans la plante. Cela peut rendre les extraits d’huile de CBD attrayants pour les patients de marijuana médicale qui ont été habitués à des sensations gustatives fortes et souvent écrasantes pendant leurs traitements. Le CBD s’est révélé à la fois non toxique et efficace, car il ne stimule pas la croissance à faible dose.

5/5 - (1 vote)

Vous aimerez aussi