Home Santé & Bien-Être Comment corriger les mauvaises habitudes alimentaires ?

Comment corriger les mauvaises habitudes alimentaires ?

by Jennifer L

Les habitudes alimentaires sont des coutumes profondément enracinées, dont beaucoup ont été acquises pendant l’enfance. Certains sont sains, comme commencer la journée avec un petit-déjeuner, tandis que d’autres sont à l’opposé, comme manger plus que nécessaire. Dans tous les cas, quelle que soit l’ancienneté d’une habitude, elle peut toujours être modifiée.

Mettre fin aux mauvaises habitudes alimentaires ne signifie pas seulement arrêter de grignoter entre les repas ; cela nécessite également d’orienter notre alimentation vers une alimentation plus saine, et ce n’est pas toujours facile.

ERREURS À ÉVITER

5 mauvaises habitudes alimentaires à corriger pour mieux manger !

  1. #1 – Vous grignotez entre les repas, car vous avez souvent faim…
  2. #2 – Vous sautez des repas, par manque de temps…
  3. #4 – Vous avez totalement supprimé les matières grasses…
  4. #5 – Vous mangez uniquement bio pour votre santé

MANGER DES ALIMENTS SAINS QUE NOUS N’AIMONS PAS

L’une des principales raisons pour lesquelles la mise en œuvre d’une alimentation saine échoue est le choix d’aliments que nous n’aimons pas, faisant du processus de changement d’habitudes une imposition forcée.

Il existe de nombreux aliments aux apports nutritionnels similaires. Par conséquent, choisir ceux qui sont plus appétissants pour notre palais facilitera le processus d’adaptation.

Cela peut vous intéresser :   Quels sont les sports qui brûlent le plus les graisses ?

De même, un changement radical d’alimentation du jour au lendemain a peu de chance de succès. Au contraire, habituer progressivement notre palais à de nouvelles saveurs, camoufler les aliments moins appétissants, rend plus réussie la transition vers une alimentation plus saine.

DÉBARRASSEZ-VOUS DE LA PLANIFICATION

L’effet rassasiant met 20 minutes pour atteindre le cerveau ; Cela implique que, s’il y a de la nourriture à portée de main, les chances de manger plus qu’il n’est nécessaire pour satisfaire l’appétit augmentent ; Surtout si vous mangez très vite.

Planifier et préparer les menus à l’avance, éviter de trop manger et rend les plats choisis plus sains. Sans planification préalable, il y a plus de chances de satisfaire votre appétit en grignotant n’importe quel aliment dans le réfrigérateur.

S’ATTENDRE À DES RÉSULTATS IMMÉDIATS

Notre corps a besoin de temps pour s’adapter au changement vers une alimentation plus saine. L’élimination soudaine de certains aliments peut générer du stress, augmentant les chances d’abandonner lors de la mise en œuvre de la nouvelle habitude.

Pour atteindre notre objectif, il est plus conseillé de se fixer de petits objectifs et de se récompenser pour les avoir dépassés, que de ne pas essayer de procéder à un changement radical de régime alimentaire.

COMMENT AMÉLIORER NOS HABITUDES ALIMENTAIRES

Selon le CDC (Communicable Disease Center), organisme appartenant au Department of Health and Human Services du gouvernement des États-Unis, pour améliorer durablement les habitudes alimentaires, il convient de suivre une démarche basée sur la réflexion, la substitution et le renforcement.

  • Réfléchissez à toutes vos propres habitudes alimentaires (bonnes et mauvaises) et déterminez quelles situations déclenchent une alimentation malsaine.
  • Remplacez les habitudes moins saines par de meilleures.
  • Renforcer les nouvelles habitudes alimentaires.
Cela peut vous intéresser :   Méthodes naturelles pour trouver facilement le sommeil

Pour mener à bien cette démarche, il est recommandé :

Faites une liste des habitudes alimentaires

Sous forme de journal, notez les moments, les sensations, les aliments, les quantités consommées et les réactions pendant quelques jours.

Détecter les habitudes alimentaires malsaines

Garder cette trace permet de repérer plus facilement les habitudes malsaines, comme manger trop vite, sauter des repas ou manger quand vous n’avez pas faim.

Identifier les déclencheurs

Ce contrôle et cette détection des habitudes malsaines permettent d’identifier les facteurs qui les déclenchent afin de les éliminer -changer d’itinéraire pour éviter une boulangerie ou manger avec la télévision éteinte- et remplacer ceux qui ne peuvent pas être éliminés -s’asseoir plus loin de la nourriture en réunion avec des collations ou manger un fruit avant la réunion.

Remplacer les habitudes malsaines par des habitudes plus saines

Ce contrôle quotidien permet également de détecter les mauvaises habitudes elles-mêmes. En prenant conscience, il est plus facile d’agir pour les modifier, en utilisant par exemple des couverts plus petits ou en s’éloignant du garde-manger lorsque l’on détecte de l’ennui.

Renforcer les nouvelles habitudes

Il faut du temps pour acquérir de nouvelles habitudes. Au lieu de se sentir mal ou de se punir, lorsqu’on détecte une mauvaise habitude alimentaire, il est important de se demander pourquoi et de toujours être conscient que tout petit changement pour le mieux est déjà bénéfique pour notre santé.

5/5 - (1 vote)

Vous aimerez aussi