Home Business & économie Assurance auto : tout ce qu’il faut savoir

Assurance auto : tout ce qu’il faut savoir

by Jennifer L

Lorsque vous vous procurez un véhicule, le premier réflexe que vous devez avoir est de faire assurer votre engin. L’assurance automobile est un protecteur en cas d’accident ou d’un choc quelconque, et vu cela il est indispensable que vous vous fassiez assurer. Cet article fait mention de tout ce qu’il faut savoir sur l’assurance auto.

But et fonctionnement de l’assurance auto

L’assurance auto est une assurance qui se charge de couvrir les préjudices causés par un automobiliste avec, ou à son véhicule en cas d’un choc éventuel. Les dégâts causés peuvent être matériels ou corporels. Ces dégâts prennent également en compte tous les biens abîmés lors de l’accident. Comme mentionné ci-dessus, l’assurance auto fonctionne comme un protecteur, aussi bien pour le propriétaire du véhicule que ceux qu’il est susceptible de croiser pendant sa conduite. Cela étant, le mode de fonctionnement de l’assurance auto est bien défini.

Le mode de fonctionnement des assurances auto reste la bête noire de certaines personnes et constitue même des causes de leur non-souscription à une assurance. Avant de comprendre ce mode d’emploi, il faudrait savoir que tous les contrats d’assurance, quel que soit votre pays, incluent une franchise. La franchise est en effet la somme payée par l’assuré après la prise en charge de certains frais par la compagnie d’assurance.

Dans votre contrat d’assurance, vous devez vous assurer que la franchise à payer en fonction de la gravité des dégâts causés est mentionné. Cette somme est aussi attribuée selon la formule d’assurance auto à laquelle vous vous êtes abonné. La franchise peut être calculée sur la base d’un montant fixe ou par prélèvement sur un pourcentage donné ou encore par la combinaison de ces deux modes de calcul.

Cela peut vous intéresser :   Comment résilier une assurance auto avant la date anniversaire ?

Cela peut vous intéresser : L’assurance pour animaux de compagnie en vaut elle la peine ? Peser le pour et le contre

Différents types catégories d’assurance auto

Les offres d’assurance auto varient en fonction d’un certain nombre de facteurs, notamment du pouvoir financier de celui qui veut se faire assurer. Les gammes généralement disponibles sont :

  • L’assurance au tiers,
  • L’assurance au tiers plus,
  • L’assurance tous risques et
  • L’assurance temporaire.

D’abord, l’assurance au tiers est une assurance strictement obligatoire à laquelle tous les automobilistes sont tenus de souscrire. C’est la formule la plus basse sur la liste des catégories d’assurance auto. Même si le véhicule n’est pas encore utilisé, il est primordial, et d’ailleurs la contrainte s’impose au conducteur d’être assuré. Toutefois, vous devez savoir que l’assurance au tiers ne prend pas en charge tous les dégâts enregistrés lors d’un accident. En effet, il ne couvre que les dommages matériels et physiques probables constatés.

Ensuite, vous avez la possibilité de souscrire à une assurance au tiers plus. Cette formule semble similaire à celle précédemment énoncée, mais ce n’est pas tout à fait le cas. En effet, l’assurance au tiers plus apporte certains avantages qui ne sont pas retrouvés au niveau de l’assurance au tiers. Avec la formule « plus », l’agence d’assurance offre à l’automobiliste l’alternative d’ajouter une option de son choix à celles que lui soumet la compagnie. Selon les besoins et préférences de ce dernier, il effectue donc son choix.

Par ailleurs, les conducteurs de voiture peuvent souscrire à une assurance tous risques pour faire assurer leur engin. Cette gamme prend en compte de nombreux paramètres. Quels que soient les dommages créés pendant le choc, tout est pris en charge. Sur la liste des assurances automobiles disponibles, cette formule est la plus complète mais surtout la plus chère. Cela se comprend, d’autant plus que les options proposées sont réellement motivantes.

Cela peut vous intéresser :   Que couvre l'assurance obsèques et pourquoi est-il pratique de la contracter ?

Enfin, il est possible de choisir l’assurance temporaire. Elle n’est pas très connue mais reste tout de même importante, du fait de l’excellent rapport qualité/ services. Cette formule permet de dépenser moins tout en ayant des services de qualité.

L’atout principal de l’assurance temporaire est que l’assuré peut déterminer la durée sur laquelle il souhaite être assuré. Cinq minutes avant la fin du délai, vous pouvez même prolonger ou renouveler votre souscription à l’assurance. Vous avez donc la largesse de choisir l’assurance auto qui vous convient le plus.

Étapes pour souscrire à une assurance auto

Pour pouvoir devenir assuré d’une compagnie, il est indispensable que vous remplissiez certaines conditions et étapes. Avec l’évolution de la technologie, vous n’êtes pas sans savoir que de plus en plus de services sont digitalisés. Ainsi, vous avez la possibilité de souscrire à une assurance auto via le net. Cependant, cela n’affecte en rien la procédure de souscription. Vous devez d’abord fournir certaines pièces à votre assureur : carte grise du véhicule, relevé d’informations et un exemplaire du permis de conduire.

Ensuite, ce dernier vous présente la proposition de contrat, puis après entente, il y apposera sa signature. Cela fait, il remet à l’automobiliste un certificat et une attestation d’assurance. L’assuré se doit de toujours porter ces documents, en cas de contrôle routier par exemple.

Éléments à prendre en compte pour l’établissement d’un contrat d’assurance

Avant ou pendant que vous mettez en place un contrat d’assurance avec votre assureur, vous devez veiller à vérifier certains éléments de votre accord. Vous devez aussi veiller à ce qu’un certain nombre d’éléments y soit mentionné. Lorsque vous décidez de vous faire assurer, votre assureur doit mettre à votre disposition certains documents. Le formulaire le plus important est la proposition de contrat.

Cela peut vous intéresser :   L'assurance pour animaux de compagnie en vaut elle la peine ? Peser le pour et le contre

Ce papier doit contenir une fiche d’information et un exemplaire du plan de contrat. La fiche d’information est tenue de vous tenir au parfum des prix et garanties offerts dans cette compagnie. Le projet de contrat quant à lui relate toutes les informations dont vous avez besoin pour comprendre au mieux le processus d’assurance, dans les moindres détails. Si vous ne comprenez pas un aspect de ce qui est écrit, vous avez le droit de poser de questions pour plus d’éclaircissements.

Par ailleurs, vous devez être vigilant en ce qui concerne certains aspects. D’abord, votre contrat doit fournir des renseignements clairs et concis sur les limites des garanties éventuelles accordées par les gammes proposées, ainsi que sur la date d’effet de votre contrat. Ensuite, les coûts des franchises doivent être mentionnés. Puis enfin, si un litige survenait, des mesures devront être prises et des comportements adoptés. Vous devez donc vous assurer que tout est établi dans les moindres détails.

5/5 - (1 vote)

Vous aimerez aussi